Road trip canadien – Toronto


Les valises commencent à être lourdes. Qu’est-ce que ce sera après les achats souvenirs prévus à Toronto, notre dernière escale avant le retour à Paris.
Avec les 5 heures de vol depuis Vancouver, nous commençons en douceur, à récupérer quelques heures sur le fuseau horaire de la France. Vous avez dit jet lag ?

Heureusement notre nouveau point de chute, chez Greg et Kevin se trouve en plein quartier d’affaires de Toronto, à seulement 1h de métro de l’aéroport.
Nous n’aurons l’occasion de rencontrer Kevin que le lendemain soir.
Arrivés en fin d’après midi, nous déposons nos affaires pour repartir acheter de quoi manger avant de filer au lit pour dormir, après cette journée bien remplie.

Le lendemain, nous partons vraiment à la découverte de la ville.
Un petit tour au « Hall of fame », en tant que joueurs de hockey, on ne pouvait pas y passer à côté… Enfin… En fait, nous passerons devant, le prix d’entrée s’avérant prohibitif !



Je l’attendais depuis un moment… Et ça y est, la vraie séance shopping peut commencer !
Après un rapide petit déjeuner en ville, nous fonçons à la boutique « Hogtown skateboard ».
Ça faisait un moment que je rêvais de me mettre au longboard.
Accro au sport de glisse depuis quelques années et n’ayant finalement pas pu m’acheter une nouvelle paire de roller hockey comme prévu. J’ai pris la décision depuis le début de voyage de passer le cap à Toronto. Et évidemment Alex m’accompagne !

Nous tombons sur deux vendeurs très sympas dont l’un étudie à l’université française.
2h15, c’est le temps qu’il nous aura fallu pour choisir et monter notre première board.
A la Hogtown, ils sont patients ! Mais malheureusement, au moment de partir…

Seule solution pour passer cet après midi pluvieux au sec… Encore du shopping…
Petit tour par une boutique d’équipement de hockey familiale et nous rentrons à l’appartement pour le dîner.

Nous tombons enfin sur Kevin et passerons quelques heures à discuter ensemble. Lui faisant part de mon souhait de me lancer en freelance, je suis très touchée de son intérêt pour mon travail et par ses encouragements.

Vers 22h, la pluie s’est enfin arrêtée et le sol commence à sécher. L’occasion est trop belle pour ne pas essayer nos nouvelles planches.
Après une prise en main rapide, nous partons à l’aventure des grands trottoirs de la ville jusqu’à trouver une belle grande esplanade, déserte, entre les buildings pour tenter nos premiers virages, mais…


Bande de petits rebelles de touristes !
Donc à noter, si il n’y a personne sur ces supers spots, c’est qu’en moins de 10 min, c’est alerte générale et vous vous retrouvez avec tous les agents de sécurité du quartier !



La chance sera finalement avec nous, puisque le lendemain, le ciel est couvert mais il ne pleut plus et surtout le sol n’est pas mouillé.
Le choix est vite fait, pour notre dernière journée, au lieu des chutes du Niagara, nous partons à la découverte du front de mer, des quartiers bohèmes, chinois et de la little Italy de Toronto, en skate !





Après le vélo, le cheval, la voiture, le bateau, nous terminons notre voyage de manière originale et sans gamelle !

Il est maintenant temps de rentrer. Notre avion décolle dans quelques heures.
Dernier gros défi de la journée, boucler les bagages…
Avec deux longskates, une crosse, des gants de hockey, trois bouquins, un panier de vélo et encore quelques babioles en tout genre, la tâche n’est pas aisée mais pas impossible.

Nous atterrirons sans encombre en France avec nos deux valises et notre gros paquet spécial.
Après 3 semaines d’anglais, entendre parler français est presque un choc.

Même si je me sens comblée par ce beau voyage et ravie de retrouver mes deux gratteux, il ne faudra pas longtemps pour me faire regretter, avec une pointe de nostalgie, les rencontres, les paysages, le pays… Bref en un mot, le Canada.

En 3 semaines, nous aurons parcouru :
7933 km en avion
2117 km en voiture
125 km à vélo
24 nautical miles en bateau
60 km à pied
10 km à cheval

Pour découvrir le récit de notre voyage en entier, par ici

Pour plus de photos, rdv sur la page facebook du blog